Conciliation travail-famille : la flexibilité avant tout

Par Webit Interactive

7 min.

Webit 01 entreprise en teletravail limportance de partager ses valeurs humaines

Il n'y a rien de plus important que la famille.

Non, pas même le travail.

Et ce ne sont pas des paroles que nous prononçons à la légère. C'est le mot d'ordre chez Webit.

La pandémie aura causé beaucoup de problèmes au niveau de la conciliation travail-famille. Chacun d'entre nous aura dû adapter sa réalité à cette situation complexe et stressante par moments. Heureusement, notre employeur était compréhensif et nous a offert des horaires flexibles pour que la famille passe avant le travail.

Nous avons discuté avec certains de nos collègues afin de mieux comprendre comment la pandémie a affecté leur réalité et comment ils ont réussi à concilier le travail et la famille. Voici le portrait de certains parents webitois.

"Je voulais passer plus de temps avec ma famille."

Ziyad travaille à l'agence depuis plusieurs années déjà. Lorsqu'on lui a offert le poste de chef d'équipe du marketing numérique, il a accepté avec grand plaisir! Ce nouveau poste demandait toutefois plus de responsabilités ainsi qu'une semaine de travail de 40 heures plutôt que 37 heures et demie.

Avec l'arrivée de la pandémie et ses semaines plus chargées, Ziyad a réalisé qu'il n'avait plus assez de temps à passer avec sa famille. Lorsqu'il a demandé de quitter son poste de chef d'équipe pour redevenir spécialiste du marketing numérique, les membres de la direction chez Webit ont tout de suite accepté sa décision.

Ainsi, Ziyad peut maintenant passer plus de temps avec sa famille et avec ses deux filles. Il peut terminer ses journées un peu plus tôt et a plus de temps en soirée pour la routine des devoirs ou la préparation des lunchs avec ses enfants.

D'un autre côté, la pandémie aura certainement demandé à Ziyad et sa famille de faire certains ajustements. Le télétravail et la fermeture des écoles en a surpris plusieurs, mais pour notre collègue, ce fut presque une bonne chose. Étant à la maison la plupart du temps, Ziyad pouvait effectuer son travail en étant plus concentré qu'au bureau et donc, il était plus productif.

Pouvoir travailler à son rythme tout en ayant plus de temps à passer avec sa famille, c'est ce que Ziyad recherche chez un employeur et c'est ce qu'il a trouvé chez Webit.

"J'avais besoin que mes heures de travail soient flexibles pour m'occuper de mes enfants."

“J’avais besoin que mes heures de travail soient flexibles pour m’occuper de mes enfants.”

Marylène est la maman du bureau. Elle pense à nous, nous ramène à l'ordre lorsque nous oublions d'envoyer nos heures travaillées, elle répond à nos questions et s'assure que nous avons ce qu'il faut pour bien travailler. Elle pense à nous, mais Webit aussi pense à elle.

Avec son horaire très flexible, Marylène a plus de temps pour ses enfants de 3 et 6 ans. Ayant un conjoint avec un horaire de travail atypique, le fait de pouvoir travailler à des heures qui lui conviennent était important pour Marylène.

Durant la pandémie, Webit a été très compréhensif avec les parents du bureau, dont Marylène. Les enfants malades qui doivent quitter rapidement la garderie ou les grèves dans les écoles ont compliqué les horaires de travail de plusieurs. Mais avec un employeur compréhensif, Marylène pouvait quitter le travail pour s'occuper de ses enfants et terminer sa journée en télétravail, au moment qui lui convenait le mieux.

"S'occuper d'une enfant de 4 ans, c'est une job en soi. Il a fallu qu'on s'adapte."

Steeve est papa d'une petite fille de 4 ans. La pandémie aura demandé à notre développeur et sa conjointe de grands changements dans leur routine quotidienne. Comme leur fille ne s'occupe pas encore seule, un parent doit être avec elle de façon continue pour l'amuser et jouer avec elle.

Avant la pandémie, la division des tâches était relativement simple. Mais lorsque les garderies ont été temporairement fermées, il était plus compliqué de travailler à la maison tout en s'occupant d'une enfant en bas âge.

Steeve et sa conjointe ont donc établi un horaire de travail en alternance. Durant une demi-journée, un parent travaillait et l'autre s'occupait de l'enfant. Pour l'autre moitié de la journée, les rôles étaient inversés. Comme les journées de travail étaient plus courtes, cela nécessitait un peu de rattrapage la fin de semaine.

Les semaines pouvaient donc être demandantes parce que, comme Steeve nous l'a mentionné, occuper une enfant de 4 ans est un métier en soi. Il faut trouver des idées pour jouer toute la journée, il faut stimuler son esprit, il faut carrément devenir un éducateur. Pour des parents qui ne sont pas habitués d'avoir un enfant à la maison à temps plein, c'est une tâche énorme!

Heureusement pour Steeve et sa conjointe que les garderies ont rouverts parce que cette nouvelle routine était épuisante pour les parents! Heureusement aussi que la direction de Webit a été compréhensive face à cette situation peu commune, car elle a permis à Steeve de s'occuper de sa fille tout en travaillant aux meilleurs moments pour lui.

"Mon horaire est plus flexible que jamais et ça me donne la chance de passer plus de temps avec mes filles."

“Mon horaire est plus flexible que jamais et ça me donne la chance de passer plus de temps avec mes filles.”

Pour Mélissa, la pandémie aura apporté beaucoup de flexibilité à son horaire. Étant maman de deux filles de 10 et 12 ans, les déplacements pour les amener à l'école ou au camp de jour ont grandement diminué puisque les enfants peuvent maintenant rester à la maison durant les journées pédagogiques ou l'été. Comme elles sont assez vieilles pour s'occuper elles-mêmes, Mélissa peut travailler le jour sans être dérangée par ses filles.

Puisque les temps de déplacements sont beaucoup moins nombreux avec la pandémie, Mélissa a donc plus de temps en soirée pour jouer avec ses filles, pour faire les devoirs ou encore, préparer le souper. Sans trafic, les soirées à la maison deviennent plus relaxes et moins précipitées.

Bien que Mélissa apprécie le télétravail, elle s'ennuie du côté social qu'apportaient les journées au bureau. Depuis que le gouvernement l'a permis, Mélissa organise son horaire de travail de façon à aller au bureau environ une fois par semaine afin de revoir certains collègues et d'avoir un peu de social dans sa semaine. Elle apprécie grandement que Webit lui permette d'organiser son horaire de cette façon, selon ce qui lui convient le mieux.

"Même en travaillant de la maison, ma conjointe et moi nous réussissions à nous occuper du petit."

Alex S. est le petit comique du bureau. Il a de l'énergie à revendre et apprécie beaucoup le contact avec ses collègues. Pour lui, la pandémie a été assez difficile dans les débuts. Dès que son fils de 3 ans avait des symptômes, Alex ou sa conjointe devait aller le chercher à la garderie et le garder quelques jours à la maison, même pour un simple nez qui coule. Lorsque cela arrivait, l'un des parents prenait congé pour la journée ou alors, ils divisaient la journée en deux pour que l'un puisse travailler le matin et l'autre en après-midi.

Bien que le télétravail soit utile lors de ces situations, Alex préfère le travail au bureau. D'abord parce qu'il y est mieux installé qu'à la maison, mais aussi parce que certains collègues y sont présents, ce qui apporte un peu de social dans sa journée.

Alex aime bien travailler du bureau plusieurs jours par semaine et Webit lui a permis d'adapter son horaire en conséquence. Ainsi, il viendra au bureau lorsque possible et, si son fils tombe malade, il pourra rester à la maison et faire des journées plus courtes pour s'en occuper.

"En travaillant de la maison, c'est plus difficile de déconnecter."

“En travaillant de la maison, c’est plus difficile de déconnecter.”

Certaines personnes ont plus de difficulté à décrocher lorsqu'elles travaillent à la maison. C'est le cas de notre développeur Nicholas pour qui la coupure est plus difficile à faire.

Avec la pandémie, le papa de 3 enfants avait plus de facilité à concilier les horaires de la garderie et du travail lorsqu'il travaillait à la maison. Par contre, il était moins facile de créer une coupure nette entre la fin de la journée de travail et le début de la vie personnelle. Il avait tendance à travailler le soir et devait faire attention pour ne pas mélanger le travail et la famille.

Heureusement pour Nicholas, le télétravail a aussi certains avantages. Il est plus concentré chez lui et a la possibilité de s'occuper de ses enfants si l'une d'elles tombe malade. De plus, il peut choisir de rester à la maison s'il le souhaite ou de venir travailler au bureau certaines journées. De cette façon, la coupure entre le travail et la vie familiale se fait plus facilement et la direction de Webit fait tout en son pouvoir pour faciliter cette déconnexion après une journée de travail.

"Je n'ai pas le choix d'adapter mon horaire en fonction de celui de mes enfants."

Avec l'école, les horaires des enfants sont difficilement modulables. Caroline connaît bien cette situation, elle qui est maman de deux enfants de 6 et 10 ans.

Lorsque ses enfants sont avec elle, Caroline termine sa journée de travail plus tôt afin d'aller chercher les enfants à l'école. Étant en grande majorité en télétravail, Caroline peut donc adapter sa semaine selon l'horaire de ses enfants. Elle fait des journées plus longues lorsqu'ils ne sont pas à la maison et des journées plus courtes s'ils sont avec elle.

Lors de journées pédagogiques ou de jours de grèves, elle peut aussi garder ses enfants à la maison et prendre congé au besoin pour être avec eux. Cette ouverture d'esprit de la part de la direction de Webit lui enlève du stress et lui fait comprendre que prendre du temps pour sa famille est tout à fait normal, surtout alors que nos habitudes sont chamboulées par la pandémie.

En travaillant chez Webit, Caroline aime cette flexibilité par rapport à l'organisation de son horaire. De plus, elle économise aussi beaucoup de temps puisque ses déplacements sont moins fréquents qu'avant la pandémie, en partie grâce au télétravail.

La flexibilité avant le travail hybride

En discutant avec nos collègues, nous avons réalisé que chacun a des préférences de travail différentes. Certains préfèrent travailler de la maison en tout temps, d'autres préfèrent venir au bureau le plus souvent possible et d'autres encore préfèrent un travail hybride, selon leur horaire. D'ailleurs, ils ont tous mentionné apprécier l'ouverture d'esprit de Webit face à ce nouvel enjeu que représente la conciliation travail-famille durant la pandémie.

Une chose est sûre, la vie familiale dicte l'horaire de travail dans la majorité des cas et c'est bien de cette façon. Ce ne devrait pas être le contraire.

L'important n'est donc pas d'imposer un mode de travail hybride à tous ses employés. Il faut plutôt prendre le temps de discuter et de comprendre la réalité de chacun afin de convenir d'un horaire qui facilitera la conciliation travail-famille et qui contribuera au bonheur de l'employé.

À partir de maintenant et pour le futur, les employés de Webit pourront adapter leur horaire pour concilier leur travail et leur vie familiale d'une façon qui leur convient. Webit s'assurera d'être le plus flexible possible, puisque la priorité n'est pas le travail, mais bien la famille et le bonheur des employés.

Vous avez un projet? Jasons!

Vous êtes à un clic de propulser votre croissance. Ensemble, nous établissons la stratégie de marketing mixte qui colle à votre réalité.

Nous contacter
Commençons votre projet