5 choses à savoir avant de faire du marketing d'influence

Par Webit Interactive

Blogue img 0490 1 e1517593234516 1024x570

Authenticité, transparence ainsi qu’association naturelle entre l’influenceur et la marque sont les notions-clés que nous avons retenues lors de la journée de conférence Youtubeurs et influenceurs web organisée par Infopresse, le 21 septembre dernier.

Sans contredit, le marketing d'influence a pris de plus en plus de place dans les stratégies de communication en 2016. Avec l’arrivée des Youtubeurs et la création d’agences qui les accompagnent, si nous ne faisons pas de marketing d'influence, nous manquons une grande opportunité.

Jean-Sébastien Giroux, formateur Campus Infopresse. Photo: David Trang

Voici donc 5 choses à savoir avant de faire du marketing d’influence pour un de vos clients :

1 - Intégrer le marketing d’influence en amont dans sa stratégie globale

Pour qu’une offensive avec un influenceur soit réussie, elle doit être réfléchie non seulement en amont, mais aussi dans sa stratégie globale de communication. Il ne faut pas penser à intégrer un influenceur à la fin d’un projet pour que ce dernier crée du contenu ou en parle dans un vlog. Il faut plutôt penser à une offensive dès le début et travailler sur une collaboration à long terme afin de donner une valeur ajoutée ou une exclusivité à l’influenceur, sans oublier de bâtir une relation de confiance avec celui-ci.

2 - Il faut passer notre message autrement

Êtes-vous du genre à passer la publicité sur YouTube? Sachez que vous n’êtes pas les seuls : 95 % des publicités sont « skippées » et plus de 200 millions de personnes ont bloqué des publicités en 2015, ce qui représente un énorme défi pour les publicitaires. C’est là où le marketing d’influence prend toute son ampleur. Au lieu d’investir quelques milliers de dollars pour la production d’une vidéo promotionnelle et en placement publicitaire sur YouTube et Facebook, il faut repenser la façon de passer un message afin d’atteindre son objectif.

3 - La nouvelle tendance de vedettariat, ce sont les Youtubeurs

Depuis plusieurs années, nous avons prôné les célébrités comme les leaders d’opinion. Avec les millénaux qui prennent de plus en plus leur place, les anciennes mentalités sont chamboulées et il faut remodeler les stratégies.

Les nouvelles « vedettes de l’heure » ou leaders d’opinion, ce sont les Youtubeurs. Les millénaux portent plus d’attention aux Youtubeurs qu’aux plus grandes célébrités, selon Aurélie Sauthier chez Made in. Pourquoi? Parce que ce sont des gens dits « ordinaires » et authentiques, tandis que les célébrités vivent dans le rêve et la luxure.

Photo: David Trang

4 - Prendre des risques calculés et ne pas avoir peur des imprévus

Si vous voulez contrôler votre projet à 100 %, faire affaire avec un influenceur n’est peut-être pas pour vous. Pour bien travailler en collaboration avec un influenceur, il faut de la souplesse et il faut s’attendre à des imprévus. Oui, c’est un risque à prendre, mais le retour peut-être très bénéfique pour votre marque. Il ne faut pas oublier que l’influenceur est humain et qu’il a droit à l’erreur. Une bonne communication est la clé pour une bonne collaboration. Il faut bien divulguer ses attentes et contraintes dès le début.

5 - L’authenticité est la clé

Nous sommes revenus à plusieurs reprises sur ce point lors de la journée de conférences : la clé du succès d’une bonne collaboration dans une stratégie de marketing d’influence est l’authenticité de l’influenceur. On suit ces influenceurs pour leur personnalité.

Revenons également sur la commandite de produits qu’on peut voir dans les vidéos. Cette pratique a été mise au clair par Danielle Lefrançois des Normes canadiennes de la publicité : les personnalités sont tenues à bien divulguer l’association qu’ils ont avec une marque1. La transparence est donc très importante afin de ne rien cacher au public. Et non, cela n’enlève rien à l’authenticité de l’influenceur. Bien au contraire, on a mentionné que l’impact est beaucoup plus négatif si on apprend par surprise que c’est commandité.

YouTube a d’ailleurs annoncé qu’une option d’avertissement sera disponible dans ses vidéos afin de bien indiquer que le contenu de la vidéo est commandité2.

David Trang

Stratège médias sociaux

Sources:

  1. http://www.lactualite.com/societe/le-canada-lutte-contre-la-commandite-des-personnalites-sur-les-reseaux-sociaux/?utm_content=bufferbd539&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer
  2. http://www.blogdumoderateur.com/youtube-mention-partenariats-marques/

Vous avez un projet? Jasons!

Vous êtes à un clic de propulser votre croissance. Ensemble, nous établissons la stratégie de marketing mixte qui colle à votre réalité.

Nous contacter
Commençons votre projet