Le mot de passe: voyez comment le cacher

Par Webit Interactive

Password 2 1920x1280

Avec l’accessibilité au web, tout nous semble plus facile. Notre présence en ligne n’est plus seulement liée au travail, elle s’étend à notre vie personnelle et sociale, en passant par l’aspect financier de notre foyer. Êtes-vous prêt à en donner la clé?

Il faut bien l’avouer, si la toile nous est accessible, elle l’est aussi pour une personne mal intentionnée qui aura tôt fait de s’introduire… dans nos données. Comment s’en protéger ? Voici quelques pistes qui vous permettront de leur barrer l’accès ou, du moins, de compliquer leur démarche.

Soyez créatif

Pour éviter que vos informations personnelles se retrouvent entre de mauvaises mains, il faut user d’astuce. Alternez les lettres majuscules et minuscules, insérez des chiffres et ajoutez des caractères spéciaux. Votre mot de passe sera ainsi plus difficile à craquer, mais encore faut-il vous en souvenir… C’est le hic de cette pratique pour le commun des mortels, d’autant qu’un même mot de passe ne peut servir sur tous les sites consultés, chacun ayant ses propres directives en la matière (limite du nombre de caractères, avec ou sans caractères spéciaux, une majuscule acceptée en début de mot, chiffres ou lettres seulement…).

Pour information et, surtout, pour vous permettre de faire de meilleurs choix, voici la liste des mots de passe les plus communs en 2017 selon SplashData :

5 - 12345

4 - qwerty

3 - 12345678

2 - password

1 - 123456

via GIPHY

via GIPHY

Optez pour une « phrase de passe »

Une solution à la problématique soulevée précédemment est le concept de « phrase de passe ». Plutôt que de vous rappeler un mot de passe dont la position des caractères spéciaux varie au même titre que leur nombre, par exemple, vous devrez vous souvenir d’une suite de mots. Mais attention, la « phrase » ainsi obtenue ne doit pas faire sens. Autrement dit, les mots choisis (généralement autour de quatre) n’auront aucun rapport entre eux pour éviter qu’un éventuel pirate informatique en trouve la clé. Pour tout un chacun, la « phrase de passe » est plus facile à retenir qu’un long mot de passe composé de caractères n’ayant apparemment aucun lien entre eux (ex. (42jmVejfdc#). Pour le cyberpirate, la longueur de votre « phrase de passe » rend celle-ci plus difficile à percer.

Et si vous pensiez utiliser une citation tirée d’un livre, des paroles d’une chanson ou la réplique d’un film que vous avez aimé, oubliez l’idée. Sachez que les hackers sont outillés pour comparer de longues chaînes de caractères retrouvées sur Internet au mot de passe que vous pourriez avoir choisi.

Valérie Vaillancourt

Développeuse Front-end

Vous avez un projet? Jasons!

Vous êtes à un clic de propulser votre croissance. Ensemble, nous établissons la stratégie de marketing mixte qui colle à votre réalité.

Nous contacter
Commençons votre projet